Sociétés cotées: Risma, un nouveau départ à partir de 2013

Sociétés cotées: Risma, un nouveau départ à partir de 2013

April 21, 2016

«Depuis le 1er janvier 2013, Risma n’a plus de problèmes grâce aux restructurations mises en place en 2012», dixit M. Amine Echcherki, Président du Directoire de Risma, qui rassure encore en ajoutant «nous ne prévoyons plus de pertes pour Risma à l’avenir».

Cette annonce, faite lors de la présentation des résultats de la locomotive d’investissement du Groupe Accor au Maroc au titre de l’exercice 2012, est une bonne nouvelle pour tous ceux qui ont investi sur la valeur depuis des années et qui espèrent enfin récolter les fruits de leurs investissements. Preuve de son optimisme, il a réitéré son engagement à respecter la promesse faite par l’ancien directoire, à savoir de procéder à une distribution de dividendes en 2014 sur les résultats de 2013.

En attendant, les actionnaires, institutionnels et petits porteurs doivent croiser les doigts et espérer que les promesses d’un avenir radieux pour Risma seront tenues cette fois-ci.

En tout cas, lors de cette rencontre, le management a multiplié les explications pour démontrer les fondamentaux de Risma et les raisons derrière l’important déficit de la société.

Du côté des fondamentaux, comme l’a expliqué M. Marc Thépot, Vice-président du Directoire de Risma, la société est leader du marché avec aujourd’hui 33 unités hôtelières.

On compte 5 unités ouvertes en 2012 dont 2 Sofitel, 1 Pullman et 2 Ibis Budget, totalisant 838 chambres, malgré 3 hôtels sortis du périmètre. Risma est présente dans 13 villes à travers 7 marques fortes pour une capacité globale de 4 886 chambres. Il s’agit ainsi d’un portefeuille équilibré entre les segments (haut de gamme, milieu de gamme et économique), ce qui constitue un gage de stabilité. M. Thépot a souligné à ce titre que «Risma a parachevé son plan de développement sur le segment haut de gamme au Maroc avec les ouvertures du Sofitel Thalassa Agadir Sea & Spa et Sofitel Casablanca Tour Blanche ». En clair, Risma n’engagera plus de gros investissements capitalistiques, ayant atteint une certaine taille critique. Le groupe Risma a recentré sa stratégie de développement sur le segment économique.

Dans ce cadre, il est prévu, sur la période 2013-2014, l’ouverture de 8 Ibis Budget, en partenariat avec le groupe Akwa, qui viendront s’ajouter aux 3 déjà ouverts, portant le parc de cette enseigne à 11 unités en 2014. Parallèlement, un 17ème Ibis sera ouvert à Casanearshore en 2014.